L’IANA n’a plus d’adresses IPv4 à distribuer

C’est le premier coup de semonce avant la pénurie d’adresses IPv4 au niveau des particuliers. L’organisme international de gestion des adresses internet n’a plus aucune adresse IPv4 en réserve. Il a distribué aujourd’hui 3 février 2011 les 5 dernières plages aux 5 RIR (registre internet régional) conformément au plan qui avait été décidé sur l’épuisement des ressources IPv4. Désormais l’IANA peut se consacrer entièrement à l’allocation de plages en IPv6.

Les 5 dernières plages sont les suivantes :

102.0.0.0/8 -> AfriNIC (Afrique)
103.0.0.0/8 -> APNIC (Asie et pacifique)
104.0.0.0/8 -> ARIN (Amérique du Nord)
179.0.0.0/8 -> LACNIC (Amérique du Sud et Centrale)
185.0.0.0/8 -> RIPE NCC (Europe, Moyen Orient et Asie Centrale)

Chaque plage /8 est composée de 16 777 216 adresses IPv4 qui seront découpées en plus petits lots et redistribués par les RIR aux LIR (registre internet local) demandeurs, principalement des FAI (fournisseurs d’accès à internet).

A noter que les deux précédentes plages avaient été distribuées en janvier 2011 à l’APNIC (Asia-Pacific Network Information Center), le RIR qui s’occupe de l’Asie et du Pacifique. Ce sont donc 3 plages qui sont accordées à ce RIR qui couvre la région du monde où la demande d’adresses IPv4 est la plus forte, tirée par la croissance de l’économie Chinoise.

Il faudra désormais surveiller l’épuisement des réserves de chaque RIR. Chaque région sera touchée par la pénurie dans le courant de l’année aux alentours de septembre 2011.

VN:F [1.9.22_1171]
Evaluation: 5.0/5 (2 votes exprimés)
L'IANA n'a plus d'adresses IPv4 à distribuer, 5.0 out of 5 based on 2 ratings

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>